Nous qui habitons vos ruines

/sites/default/files/styles/fond-vue/public/spectacles/images/foret-dont-tous-oiseaux-sont-flammes./foret-dont-tous-oiseaux-sont-flammes.262.jpg?itok=ECLIPyZc

Nous qui habitons vos ruines

Une enquête d’après Charles Fourier ; Texte et dramaturgie Barbara Métais-Chastanier
Conception et mise en scène Marie Lamachère
Avec Michaël Hallouin, Damien Valero, Laurélie Riffault
du 7 au 15 novembre 2017
Itinérance - Scènes Croisées de Lozère, scène conventionnée Scènes Croisées
du 16 au 17 novembre 2017
Le Périscope, Nîmes Le Périscope
du 22 au 24 novembre 2017
Itinérance - Le Cratère, SN d'Alès Le Cratère
du 4 au 8 décembre 2017
Itinérance - Théâtre du Beauvaisis, SN de l'Oise en préfiguration Théâtre du Beauvaisis
le 9 mars 2018
Les Sept Collines, scène conventionnée Les Sept Collines
du 15 au 16 mars 2018
Saisons du Lodévois et Larzac Saisons du Lodévois et Larzac
du 3 au 4 mai 2018
Théâtre Jean Vilar, Montpellier Théâtre Jean Vilar

Presse

Comment vivre une vie juste dans un monde injuste ? C'est la question à laquelle tentent de répondre les trois personnages de la pièce, Antoine, Vincent et Alouna, chacun.e à sa manière. Nous qui habitons vos ruines nous embarque dans un road-trip qui prend la forme d'une enquête. La pièce interroge le désir de transformation sous la forme d’une fable et nous permet d'en saisir toutes les dimensions : théoriques et politiques certes, mais aussi désirantes, délirantes et oniriques. 

//Interstices travaille de pièce en pièce l’articulation en art et politique. Aiguillonnée par les idées de Charles Fourier, elle aborde aujourd’hui la question dans une perspective utopique. Ce dernier a conceptualisé au 19ème siècle la notion de phalanstère : modèle de communautés  régies  par les lois de l’attraction passionnée. Femmes, hommes, enfants y vivent et œuvrent en libres associations selon leurs passions. Fourier ambitionnait de révolutionner la vie de part en part : son œuvre est drôle, imaginative, fantasque. Sa pensée fait écho aux questions contemporaines liées à la décroissance, aux nouveaux modes d’agriculture, d’éducation ou d’habitat.

Accompagnée par la dramaturge et autrice Barbara Métais-Chastanier, la compagnie a mené en 2016 et 2017, une enquête dans plusieurs territoires ruraux et semi-urbains - Lozère, Lodévois et Larzac, Picardie…- sur la façon dont les rêves de Charles Fourier inspirent aujourd’hui des expériences originales menées sur les sentiers des utopies, tentatives de vie en communauté et expériences de vie réinventée. L’enquête se poursuivra en 2018 et 2019 en zones urbaines - Seine Saint-Denis, Montpellier, Toulouse…

Nous qui habitons vos ruines  est une œuvre en deux volets (rural/urbain) qui s’inspire de ces enquêtes.La création du deuxième volet est prévue en 2019.

Distribution

Avec : Michaël Hallouin, Damien Valero, Laurélie Riffault 
Scénographie (espace scénique) : Delphine Brouard
Conception et construction de l'espace camion : Sophie Arlotto et Yann Marie (Le Hangar'O'Gorilles) 
Création lumières : Franck Besson
Construction décor : Jean-Paul Dewynter
Régie générale : Thierry Varenne
Costumes : //Interstices et le couturier Talla 
Illustrations : Garance Prévost 
Photographies : Soraya Hocine

Production

Production : //Interstices
Coproductions :
Scènes croisées de Lozère, scène conventionnée - Artistes associés
Théâtre du Beauvaisis - Artistes associés
Saisons du Lodévois et Larzac
Théâtre Jean Vilar - Ville de Montpellier
Le Périscope, Nîmes
Les Sept Collines, scène conventionnée de Tulle

Soutiens : Ministère de la Culture (compagnonnage auteur DGCA et conventionnement Drac Occitanie), Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée (aide à la création et aide à la résidence), Ville de Montpellier.

La résidence d’artistes Chemins d’utopies conduite par //Interstices, Scènes croisées de Lozère et les Saisons du Lodévois et Larzac est mise en œuvre dans le cadre du dispositif d’immersion artistique et culturelle dans les territoires, piloté par Derrière Le Hublot. Elle s’inscrit dans le projet de développement des arts vivants en Massif central (DAV), cofinancé par le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) et l’Union européenne dans le cadre du programme opérationnel interrégional FEDER Massif Central.

Merci à l'ENSAD Montpellier pour la mise à disposition du Théâtre du Hangar et à la Bulle Bleue pour l'accueil en répétitions.